Objectifs

Cette 5ème édition de l’appel ADEME APRED se centre sur l’optimisation des systèmes énergétiques. Il est structuré en deux axes thématiques complémentaires :

  • L’axe thématique 1 vise cette optimisation des systèmes énergétiques et la réduction de leurs impacts par l’amélioration de briques technologiques. Il concerne i) la production d’énergie à partir de sources renouvelables, ii) la batterie électrochimique, iii) l‘hydrogène et les piles à combustibles et iv) la décarbonation de l’industrie,
  • L’axe thématique 2 favorise la conception intégrée des systèmes énergétiques et de leurs régulations. Il porte donc sur i) l’accompagnement et l’évaluation de la transition des systèmes énergétiques, ii) la conception et la gestion des réseaux d’énergie et l’optimisation de chaînes hydrogène, iii) l’approche systémique de la décarbonation dans le secteur industriel et iv) l’évolution des mobilités et leur contribution à la transition énergétique.

L’axe 1 cible particulièrement les EMR et notamment les parties identfiés ci-dessous:

Axe 1: Optimisation des systèmes énergétiques et réduction de leurs impacts par l’amélioration des briques technologiques
1.1 Production d’énergie à partir de sources renouvelables

e. Eolien / Eolien en mer

  • Les projets attendus pourront porter sur:
    • l’évaluation des incidences des parcs éoliens sur la biodiversité, ainsi que sur les mesures d’atténuation associées. Les incidences considérées pourraient porter par exemple sur l’état de conservation des populations (chiroptères, avifaune) et leurs dynamiques, les pertes d’habitats, et les pertes de services écosystémiques associées à ces populations. Quant aux mesures d’atténuation, il pourrait s’agir des dispositif(s) de suivi des mortalités, de pales à faibles impacts, ou de techniques de réduction de l’émission d’ondes sonores, notamment sous-marines.
    • des projets consistant au développement d’outils ou méthodes ou dispositifs permettant le suivi et l’exploitation des parcs éoliens, l’amélioration des performances des parcs ou des phases de construction ou de démantèlement des équipements en tenant compte des évolutions climatiques à court moyen et long terme sur le potentiel éolien, les équipements et leurs rendements.
    • proposer des procédés visant à améliorer l’écoconception ou la valorisation ou le recyclage des matériels constituant les parcs éoliens.
    • contribuer à l’amélioration de l’intégration des parcs éoliens terrestres ou maritimes dans leurs environnements sociaux (éviter et réduire les préoccupations des acteurs économiques locaux des territoires et des riverains des parcs, réduire les coûts pour la collectivité, …), et physiques (propagations sonores et électromagnétiques, paysages, réduction des impacts de solutions mises en oeuvre pour protéger les structures de l’oxydation…) en prenant éventuellement en compte les impacts et les effets cumulés.

 

L’axe 2 et la partie2.2.e pourrait concerné des projets traitant du couplage EMR/Hydrogène (POWER-2-X) :

2.2.e Optimisation de chaines hydrogène

Les projets attendus porteront notamment sur :

  • la modélisation des solutions technologiques et leur déclinaison territoriale. Il s’agit principalement de développer des outils de dimensionnement concernant les moyens de production et de stockage avec modélisation et simulation dynamique pour l’optimisation de leur dimensionnement ;

Dates clefs de l'appel à projet

  • 27 novembre 2020 - Ouverture de l'appel
  • 11 février 2021 - Dépôt pré-projets
  • 11 mai 2021 - Dépôt dossiers complets