Compétences spécifiques dans le domaine des EMR

Matériaux composites et procédés pour les pales d’hydroliennes ou d’éoliennes:

Le laboratoire dispose de trois compétences complémentaires permettant d’optimiser les procédés de fabrication des composites :

  • Analyse et compréhension physique fine des phénomènes mis en jeu lors de l’étape de fabrication des composites
  • Sur cette base, développement de modèles numériques  multi-physiques (chimie / thermique / écoulement) décrivant la dynamique de l’imprégnation des fibres par la résine, de la polymérisation, de la réorganisation des fibres.
  • Pour une configuration donnée, des expériences  spécifiques permettent de mieux comprendre la physique de l’imprégnation et de quantifier les données d’entrées des modèles  : visualisation de l’écoulement sous tomographe,…  Des grandeurs comme le tenseur de perméabilité du tissu de fibres, ou le coefficient de frottement entre deux trames de tissus, sont déterminées par des expérimentations spécifiques développées par le laboratoire.

Ces trois compétences complémentaires permettent de définir  les paramètres influençant la qualité de fabrication et la recherche du meilleur compromis entre par exemple le comportement en fatigue (qui nécessite un taux de fibres élevé) et facilité de mise en œuvre (qui nécessite des tissus plus lâches), ainsi que le développement de gammes de fabrication permettant de limiter l’apparition de défauts comme des poches de résines, zone d’amorçage de fissures qui réduisent les propriétés mécaniques.

Les pistes d’optimisations de gammes de fabrication qui en découlent, peuvent être évaluées sur d’autres équipements du laboratoire à des échelles de l’ordre du m2.

Parmi les cas d’étude considérés, les études à grande échelle (pâles > 80m) sont traités avec une technique stochastique de réduction de modèle, avec une solution prenant en compte l’origine multi-physiques (chimie / thermique / écoulement) des phénomènes.

 

Moyens d'essais applicables aux EMR

Halle Composites