Je suis un biologiste marin intéressé par l’évolution actuelle des écosystèmes face au changement climatique radical et à l’impact humain, ainsi que les conséquences pour l’environnement et la société. Pour cette raison, je voudrais introduire le développement durable dans les zones côtières comme un élément dans mon projet professionnel.

Après plusieurs années en recherche fondamentale, j’ai un intérêt à m’orienter vers la recherche appliquée et l’éducation environnementale. Je considère que le développement des énergies (renouvelables) issues de l’océan, du soleil, de la force de vents, entre autres, sont essentiels pour la continuité et l’avenir de notre civilisation. Au cours des 3 derniers  millions d’années, la Terre n’avait jamais connu une concentration de plus de 300 ppm de CO2 (actuellement on est à 420 ppm), avec une moyenne de 270 ppm dans les périodes interglaciaires passés (chaudes). Face à ce constat et aux catastrophes climatiques/environnementales observées depuis plusieurs années, l’alerte rouge est déclarée concernant la consommation de combustibles fossiles. Par rapport à l’énergie nucléaire, la gestion des déchets pose encore question.

Pour ces raisons, je souhaiterais avoir l’opportunité de travailler dans ce nouveau domaine, pas seulement de recherche mais aussi de changement dans le style de vie de la société.  C’est grâce à ces nouvelles technologies (énergies renouvelables) et l’éducation environnementale que commence une vraie transition.

La formation dans la recherche scientifique m’a permis aussi de développer de compétences, à la fois disciplinaires et transversales. Des savoir-être : ouverture d’esprit, travail collaboratif, adaptabilité. Et des qualités professionnelles : rédactionnelles (rapport ou publications), recherche et traitement d’information, une expertise en lien avec l’objet de recherche et des échanges (collaboration) avec d’autres chercheurs en France et dans le monde (expérience internationale). Avec l’activité d’enseignement j’ai réussi à développer aussi des compétences en pédagogie et communication.

D’un autre coté je suis habitué à l’application de protocoles de laboratoire et au langage technique. Je suis également habitué et passionné par le travail de terrain, avec différents types d’expérience en forêts tropicales comme en mer au cours de mes études et de ma thèse.