Officier de la marine marchande, j’ai exercé le métier de marin, du navire de pêche au supply-vessel de l’industrie pétrolière offshore.

Durant 11 années au sein de l’entreprise Bourbon, de lieutenant à capitaine de FSIV (FUV-Fast Utility Vessel) j’ai participé au ravitaillement / maintenance / construction de nombreux champs en Afrique de l’ouest, à Trinidad et Tobago.

Ces opérations de Survey pour les plus grands groupes (Total, Exxon, BP, BGTT, Hess…)

  • par ROV (Remotely Operated underwater Vehicle)
  • de Rig-move
  • d’Anchor-Handling
  • de chargement/déchargement de produit aux stations offshores
  • de transferts de passagers…

ont toutes été effectuées suivant les grands principes internationaux du respect de la Sureté/Sécurité maritime, des termes de la charte-partie et des dispositions du Master Safety Document de nos clients.

Les termes qui régissent le métier de Marine Coordinateur sont :

  • la gestion des équipages (MLC – Maritime Labour Convention),
  • la protection de l’environnement (MARPOL- Prévention de la pollution par les navires),
  • des standards induits par la convention SOLAS (Safety of Life at sea) et de la STCW 95(Standards of Training, Certification and Watchkeeping for Seafarers).

En tant qu’interface commune aux Project-Managers, Marine-surveyors, aux services portuaires, Préfecture Maritime et MRCC (Maritime Rescue Coordinator Center), mon expérience du commandement sera l’appui du professionnel au regard du cahier des charges de l’opérateur-installateur EMR, au service des navires, du contrôle des mouvements, de la sécurité des opérations.

Ces standards, nous les appliquerons après tout Risk-assessment, du Permis de travail (PTW) au Management du Changement (MOC) en passant par les SIMOPS (Simultaneous Operations) lorsque les chantiers complexes les imposeront.

En vous remerciant pour votre lecture, je suis à votre disposition pour de plus amples renseignements.

M. BELAIR a participé à la formation continue WEAMEC sur les Energies Marines Renouvelables permettant d’avoir une bonne vision du domaine des EMR et de ses enjeux et de dialoguer efficacement avec les différents interlocuteurs techniques avec lesquels il serait amener à échanger.