Description du poste

Pour répondre à ces questions, le travail de thèse s’appuiera sur des expériences physiques modèles à partir desquelles nous identifierons et quantifierons le rôle de certains paramètres majeurs comme le cisaillement moyen ou encore le taux de turbulence.
Les connaissances qui seront acquises au cours de ce travail de thèse permettront de proposer des modèles plus pertinents pour prendre en compte l’interaction de l’éolienne avec son environnement. A terme, cette compréhension fine sera précieuse pour optimiser à la fois la production d’énergie éolienne mais également pour concevoir des dispositifs de contrôle permettant d’améliorer le rendement et de réduire le coût d’exploitation.

Pour atteindre ces objectifs, le travail s’organisera autour des points suivants :

  • Veille bibliographique et état de l’art.
  • Etude du sillage d’une éolienne modèle dans un environnement maîtrisé.
  • Etude du sillage d’une éolienne modèle dans un environnement turbulent.
  • Dissémination et valorisation des résultats.

Modalités de candidature

Envoyez votre CV, votre lettre de motivation ainsi que les coordonnées de deux référents avant le 24/04/2020 à nicolas.mazellier@univ-orleans.fr et regine.weber@univ-orleans.fr.
Début du contrat doctoral prévu en Octobre 2020.