Cette formation est construite dans le cadre du dispositif West Atlantic Marine Energy Center (WEAMEC), soutenu par la Région des Pays de la Loire. Elle est constituée de 9 modules, soit 17 jours de formation. Elle couvre l’ensemble des enjeux du secteur, de l’étude préalable à l’ingénierie des projets et des parcs mais aussi de l’ingénierie des machines à l’exploitation des technologies. Willy Blasin, l’un des certifiés, constate que : « La diversité des modules permet d’acquérir des compétences variées, telles qu’appréhender et anticiper les enjeux de partage de l’espace maritime, savoir spécifier des campagnes d’essais pour une technologie donnée, dialoguer avec les bureaux d’études ou encore concevoir les bases d’une structure certifiée fixe ou flottante. »

En 2017, sur les 4 participants à obtenir leur certificat « Référent EMR », 3 d’entre eux étaient demandeurs d’emplois. A l’issue de la formation, l’une des certifiées, Audrie Jordan a déjà trouvé un poste de « Directrice commercial export » chez Geps Techno (développeur de solutions innovantes pour la récupération d’énergies marines basée en Pays de la Loire). Elle a trouvé que la formation était « de grande qualité permettant des échanges très enrichissants avec les formateurs et les professionnels du secteur et donnant les clés pour mettre en perspective cette activité en développement. »
Les profils variés des formateurs, issus principalement de Centrale Nantes et de l’Université de Nantes mais également d’autres partenaires académiques (IFSTTAR, ENSM, CSTB… ) et du monde de l’entreprise (ACCOAST, BUREAU VERITAS, CETIM, GTEC, GEOTEC, IDEOL, INNOSEA, LE BEON, PRINCIPIA, RTE, STX, VALOREM… ), en font une formation ancrée dans le réel et dans les pratiques émergentes du secteur. « Les formateurs sont au cœur des projets, compétents, passionnants et attentifs aux attentes des stagiaires » relève Benoit Tothe, l’un des participants à la formation.

Le parcours « Référent Énergies Marines Renouvelables » est recensé à l’inventaire du Répertoire National de la certification professionnelle (RNCP) et éligible au Compte Personnel de Formation (CPF). Il s’adresse donc autant à des professionnels en activité qu’à des demandeurs d’emploi en recherche d’une spécialisation ou en reconversion. Chaque module est accessible indépendamment les uns des autres et peut être suivi « à la carte ». Le nombre d’heures stagiaire réalisées en 2016 dans le cadre du WEAMEC est ainsi de 224 heures, et au 1er semestre 2017 847 heures stagiaires ont été réalisées dans le cadre du parcours « Référent EMR ». La participation à l’ensemble des modules est validée par la délivrance du certificat « Référent EMR ».

13 modules « Expert » sont également proposés  afin de consolider leurs compétences sur des thématiques spécifiques telles que les études d’impacts, l’ancrage et le raccordement ou l’instrumentation des infrastructures.