ASAPE : Add-on, Système pour l’Amélioration des Performances des pâles d’éoliennes.

Les « Add-on » sont des petits dispositifs ajoutés localement sur les pales d’éoliennes pour améliorer à la fois les performances énergétiques et réduire le vieillissement en fatigue. L’originalité du projet réside dans le fait de développer des systèmes dynamiques capables de prendre en compte en temps réel les fluctuations du vent, en couplant des systèmes de mesures du flux d’air incident sur la pâle (e-penons) et des actuateurs par jets d’air pour modifier localement l’écoulement sur la pâle.

Partenaires : Centrale Nantes / LHEEA, CSTB, Mer Agitée (PME Bretonne), VALOREM (PME implantée en Région pays de la Loire), EDF.

 

 

CEAUCOMP :

Modélisation du Couplage entre diffusion d’EAU et comportement mécanique de matériaux COMPosites pour mieux anticiper le vieillissement de ces matériaux en environnement marin. Le projet permettra de développer des codes de calculs permettant d’étudier l’endommagement du matériau composite, sollicités simultanément et de manière couplée par les contraintes induites par son gonflement sous l’effet de l’imprégnation en eau et de sollicitations mécaniques externes, ce qui est complètement original.

Partenaires : Université de Nantes / GEM, ENSAM Angers, Naval Group et Naval Energies.

Le projet est co-financé par le WEAMEC et l’ONR américain (Office of Naval Research).

DYNA :

Analyse DYNAmique d’une éolienne offshore prenant en compte les interactions entre le sol et les fondations. Les modèles développés permettront de mieux comprendre le vieillissement des interfaces sol-structures présentant des structures hétérogènes et sollicités dynamiquement par les efforts liées à la fois au vent et à la houle. Ces évolutions sont aujourd’hui mal comprises et mal prises en compte dans le dimensionnement mécanique global des éoliennes offshores qui deviennent de plus en plus grandes et donc de plus en plus sensibles à ces effets couplés.

Partenaires : Université de Nantes / GEM et IREENA, IFSTTAR, Centrale Nantes / LHEEA, INNOSEA (PME ligérienne) et GEOTEC (PME ligérienne).

ECOSFARM :

Modèles numériques pour l’évaluation de la stratégie d’optimisation du contrôle des fermes éoliennes et hydroliennes. L’objectif du projet ECOSFARM est de mettre en place un outil de simulation numérique générique permettant d’améliorer la précision des outils en phase de conception avancée pour mieux évaluer le productible et les stratégies de contrôle, à la fois pour les fermes les fermes d’hydroliennes, d’éoliennes offshore posées, puis à terme flottantes.

Partenaires : Centrale Nantes / LHEEA, Université de Nantes / IREENA, D-ICE (PME ligérienne).

 

Depuis 2016, ces appels à Projets de Recherche ont permis d’impliquer une vingtaine d’Établissements ou Laboratoire de Recherche académiques ligériens, une vingtaine de PME développeurs de technologies innovantes, pour la plupart régionales qui vont intégrer les résultats de ces projets dans leurs futurs produits ou offres de services, et une dizaine de grand groupes utilisateurs finaux qui vont ouvrir les marchés et bénéficier également de ces avancées. Sous l’égide du WEAMEC, l’ensemble des partenaires académiques et industriels des projets se réunissent semestriellement pour canaliser les efforts sur des besoins industriels avérés d’aujourd’hui ou de demain.

Le fond « Recherche » est alimenté conjointement par la Région des Pays de la Loire et la CARENE (Saint-Nazaire).