Ruptures scientifiques et innovation

Dans ce contexte, le projet BUENO cherche à accompagner le dépôt d’un projet « ERC Consolidator Grant » à l’horizon 2021. Concrètement il cherchera à (i) montrer la faisabilité d’une méthodologie originale pour évaluer la durée de vie des composantes en béton armé ou précontraint des éoliennes offshore, (ii) concevoir un plan d’expériences innovateur pour tester la méthode et quantifier les incertitudes associées, (iii) consolider un équipe de recherche multidisciplinaire au sein du GeM et du LHEEA, (iv) attirer des nouveaux laboratoires partenaires et (v) faire monter en compétences le candidat et son équipe autour de la durabilité du béton pour les énergies marines renouvelables. L’étude de faisabilité consistera en un couplage des mécanismes de chloration et de fissuration du béton sous chargement cyclique à l’aide d’une approche multi-échelle.

Impact technique et économique attendu

Cette étude sera appliquée à une poutre en béton armé fissurée par des charges cycliques et exposée simultanément aux conditions rencontrées dans les zones immergées, d’éclaboussures et atmosphérique. En parallèle, une étude bibliographique, un recensement de moyens expérimentaux, des échanges avec des spécialistes dans l’expérimentation et les résultats de l’étude pilote serviront pour concevoir le plan d’expériences. Il est prévu que ce projet contribuera à faire murir les réflexions du candidat et de son équipe autour de la thématique dans le but de déposer un projet ERC en maximisant les chances d’être financé.

Dates clés du projet

  • Fin 2018 - Lancement du projet