Contexte

L’objectif de ce projet est de poursuivre, dans le cadre d’un projet ONR (Office of Naval Research), les travaux de Corentin Humeau (thèse de l’Université de Nantes soutenue en 2017), afin de développer des modèles prédictifs pour des matériaux composites en conditions couplées. Le couplage ici résulte en l’exposition simultanée du composite à l’immersion dans l’eau et à un chargement mécanique. Ces deux sollicitations accélèrent le développement de l’endommagement par rapport à des conditions non-couplées prises en compte classiquement aujourd’hui (vieillissement hydrique suivi d’un chargement mécanique). Cependant, les structures EMR en service opérationnel subissent des conditions couplées, et il est donc indispensable de disposer d’outils prédictifs qui les prennent en compte.

Ruptures scientifiques et innovation

L’originalité de ce projet réside dans son orientation vers le couplage hygromécanique. Dans les travaux existants (état de l’art), il existe beaucoup de données sur la chute de propriétés après un vieillissement hydrique, pour autant il existe une interaction certaine entre l’absorption d’eau et les contraintes mécaniques de service qui peut provoquer des couplages hygromécaniques voire une accélération des endommagements et une rupture prématurée.

Qui plus est, dans les applications réelles, l’eau et les chargements agissent conjointement, et une prédiction fidèle de la réponse d’une structure marine composite doit tenir compte des couplages présents.

Dates clés du projet

  • T0 -> T0+36 - Lot 1. Recherche bibliographique
  • T0 -> T0+18 - Lot 2. Identification des couplages fluage/diffusion et endommagement/diffusion
  • T0+6 -> T0+32 - Lot 3. Développement d’un outil numérique capable de prédire le couplage diffusion d’eau/propagation d’endommagement
  • T0+24 -> T0+36 - Lot 4. Validation