Ruptures scientifiques et innovation

Ce projet est à la frontière de deux disciplines : l’automatique – pour la synthèse des lois de commande – et l’électrotechnique-électronique pour la partie réseau et machine/électronique de puissance.

La connexion de la machine au réseau est prise en compte pour la synthèse de la loi de commande afin de garantir des performances a priori et les vérifier par des simulations a posteriori (i.e., après avoir proposé une loi de commande). Le modèle de commande envisagé capte directement les caractéristiques du réseau auquel la machine sera connectée. En plus d’une prise en compte directe, ceci permet aussi une adaptation de la commande aux variations de la structure et du point de fonctionnement du réseau. Pour faire face à ces exigences, une approche de commande innovante – bien différente par sa conception ainsi que la forme finale pour la mise en œuvre de l’approche classique de commande vectorielle – est envisagée.

Impact technique et économique attendu

Ce projet vise à améliorer le service d’un champ d’éoliennes offshore au réseau de transport d’électricité  (fréquence, tension, besoin en réactif,…) en développant une commande des éoliennes innovantes permettant de s’adapter en temps réel à la fois aux modifications des besoins du réseaux et de la production du parc d’éoliennes offshore.

Les entreprises partenaires de ce projet auront une meilleure maîtrise des problématiques de raccordement des générateurs éoliens au réseau électrique. Elles pourront prendre des meilleures décisions dans leurs projets futurs, et utiliser ces commande-contrôle innovants dans le cadre de leur futurs développements technologiques.

Dates clés du projet

  • Juin 2017 - Proposition de la méthodologie de commande
  • Décembre 2017 - Première mise en œuvre/validation hardware in the loop