Ruptures scientifiques et innovation

Dans le cadre de ses travaux de recherche, l’équipe expérimentale en hydrodynamique du laboratoire LHEEA de Centrale Nantes a déjà mis en œuvre des asservissements complexes sur des systèmes houlomoteurs. Les calculs temps réels associé aux lois de commande étaient exécutés sur un ordinateur au bord du bassin, impliquant la présence de câbles pour le transfert de données et de puissance électrique. Dans le cas d’un système flottant, la présence de ces câbles introduit des efforts externes sur les maquettes non désirés, souvent non quantifiés. Le contrôleur proposé ici pourra être intégré dans un caisson étanche et embarqué sur les maquettes. Son pilotage, par liaison wifi depuis un PC de supervision au bord du bassin, permettra de limiter le nombre de câbles entre la maquette et la passerelle qui peuvent influencer les mouvements du flotteur.

Impact technique et économique attendu

Ce projet permet à la plateforme d’essais de Centrale Nantes d’offrir aux développeurs un outil innovant de validation de lois de contrôle-commande lors des essais en bassin. Ce nouvel outil vient compléter le panorama des outils de diagnostic déjà associé aux moyens d’essais et ouvre de nouvelles possibilités de  prestations.

Centrale Nantes peut maintenant développer des maquettes de système EMR plus complètes, plus performantes, qui intégreront la stratégie de contrôle commande et un système d’acquisition de mesures. Le dispositif sera notammet utilisé dans le cadre du projet WEAMEC SOFTWIND.

Dates clés du projet

  • juin à septembre 2018 - Étude de dérisquage avec un contrôleur emprunté
  • octobre 2018 - Définition finale du contrôleur et son approvisionnement
  • novembre 2018 - Première utilisation du contrôleur (dans le cadre du projet WEAMEC SoftWind)