Contexte

Le développement des filières hydrogène et EMR, énergies marines renouvelables, est stratégique pour la région Pays de la Loire. Le couplage entre ces deux filières énergétiques fait apparaître des atouts potentiels importants notamment à long terme pour exploiter des gisements EMR far shore (à plus de 50 km des côtes) avec un fort potentiel énergétique tout en limitant les conflits d’usage. Néanmoins, le coût du raccordement électrique peut devenir prohibitif. La transformation de l’électricité produite en hydrogène ramené sur le continent par bateau pourrait être une solution séduisante. L’objectif serait alors d’utiliser cet hydrogène sur différents sites portuaires (ports de tailles moyennes ou complexes industrialo-portuaires) pour des usages locaux et notamment comme carburant pour les flottes « captives » terrestres et marines. L’amorçage des filières d’usage sur un site localisé élimine la problématique du transport de l’hydrogène, limite le déploiement de l’infrastructure, et réduit alors les couts de la chaine H2 (CAPEX et OPEX).

Ruptures scientifiques et innovation

Le projet MHyWind propose d’évaluer le potentiel énergétique et économique d’une chaine de production hydrogène intégrée à une sous-station d’un parc éolien offshore. L’hydrogène produit et stocké localement sera ensuite distribué par bateau pour des usages portuaires, en remplacement d’énergies fossiles.

Dates clés du projet

  • Mai 2018 - Lancement du projet
  • Mai 2018 à Mai 2019 - Mise en place simulation
  • Mai 2019 à Octobre 2019 - Étude de cas
  • Octobre 2019 - Fin du projet