Ruptures scientifiques et innovation

L’objectif du projet vise donc à établir une méthode de dimensionnement sur cycle d’une chaîne complète de conversion d’énergie associant la génératrice à son convertisseur d’alimentation, avec ou sans multiplicateur de vitesse et intégrant l’ensemble de ces contraintes.

La démarche et les outils développés, bien qu’étant génériques et transposables à tout type d’applications marines, seront appliqués au cas particulier de l’éolien offshore.

L’architecture de la machine, ses matériaux ainsi que sa commande seront déterminés avec pour objectifs principaux les critères suivants :

  • maximisation de l’efficacité énergétique
  • minimisation des coûts (sur la durée de vie complète du système).

Une telle étude, pour être pertinente, nécessite l’utilisation de vrais modèles de dimensionnement décrivant fidèlement le comportement des grandeurs physiques, là où les études existantes se limitent aux seuls flux de puissances via la prise en compte de rendements de conversion considérés constants quelles que soient les conditions de fonctionnement.

Le résultat s’appuiera donc sur une modélisation multi-physique associant électromagnétisme, électricité, électronique de puissance, mécanique et thermique.

Impact technique et économique attendu

In fine, l’outil proposé devra permettre de repousser la limite actuelle des 10 MW des générateurs sans accroissement de l’encombrement et des masses actuellement observées. Une attention particulière sera donc portée à la modélisation thermique qui, compte-tenu des niveaux de puissance envisagés, sera à circulation de fluide.

Dates clés du projet

  • Septembre 2019 - Démarage du projet
  • Mars 2021 - Clotûre du projet

Démonstrateur

Sur la base du dimensionnement proposé, un démonstrateur échelle réduite sera conçu pour validation dans le cadre d’une suite à ce projet.