Les ITN (Innovative Training Networks, ou Réseaux de formation innovante) visent à promouvoir de nouvelles compétences par une formation initiale d’excellence.

L’action s’adresse aux acteurs publics et privés souhaitant constituer un réseau transnational de formation doctorale ou de formation initiale à la recherche de chercheurs débutants venant d’obtenir leur diplôme universitaire donnant accès aux études doctorales (master).

Les objectifs sont:

  • Former une nouvelle génération de chercheurs débutants entreprenants, innovants et créatifs capables de faire face aux challenges actuels et à venir et de transformer leur connaissances et leurs idées en produits et services aux bénéfices du social et de l’économie.
  • D’augmenter l’excellence de la recherche et les formations doctorales
  • D’améliorer les perspectives de carrières publiques ou privées des chercheurs formés à travers une formation internationale et inter-disciplinaire avec un état d’esprit axé sur l’innovation.

 

 3 types de réseaux ITN possibles:

ETN – European Training Network: Réseaux de formation européens

Réseau constitué d’au moins trois organismes (académiques ou non) établis dans des États membres de l’UE ou États associés différents.
Les organismes du réseau coopèrent pour recruter les chercheurs débutants et leur fournissent l’opportunité de faire de la recherche autour d’un programme  conjoint.
Le programme de recherche défini doit répondre à un besoin multi-disciplinaire bien identifié et permettre aux chercheurs débutants de se confronter aux secteurs académiques et industriels.
Il est recommandé de monter un consortium entre 6 et 10 partenaires.
La supervision conjointe des chercheurs débutants est encouragée.
Les chercheurs débutants sont affiliés à un organisme et sont encouragés à effectuer des détachements de quelques mois (jusqu’à 30% de leur période de recrutement) chez les organismes partenaires ou associés.

 EID – European Industrial Doctorate: Doctorats industriels européens

Réseau qui compte au moins deux participants, un organisme du monde académique et un organisme non académique, de deux pays différents.
Une structure de gouvernance doit être mise en place réalisant conjointement la sélection, la supervision, l’évaluation et le suivi des jeunes chercheurs.
La recherche menée dans chaque entité participante doit se faire dans le cadre du programme de doctorat et doit soutenir la recherche long terme répondant aux enjeux de l’industrie (fondamentale ou appliquée).

Conditions particulières de l’EID:

  • Chaque doctorant est supervisé conjointement  par un organisme du monde académique et un organisme non académique.
  • Cette mobilité intersectorielle doit être internationale entre les bénéficiaires (bénéficiaires académiques et non académique de deux pays différents).
  • Chaque doctorant passe au moins 50 % de son temps de travail au sein de l’organisme non académique.
  • Chaque doctorant doit être inscrit dans un programme doctoral.
  • Les détachements chez les organismes partenaires ou associés (autres que les deux superviseurs académique et industriel) ne doivent pas dépasser 30% de leur période de recrutement.

EJD – European Joint Doctorate: Doctorats communs européens

Réseau qui comprend au moins trois organismes habilités à délivrer des doctorats, établis dans trois États membres de l’UE ou États associés différents.
Les organismes doivent délivrer des doctorats conjoints (diplôme multi-établissements).
Une structure de gouvernance  doit être mise en place pour la sélection des jeunes chercheurs, la supervision, l’évaluation et le suivi.

Dates clefs de l'appel à projet

  • 12 Octobre 2017 - Ouverture de l'appel
  • 17 janvier 2018 - Fermeture de l'appel
  • Juin 2018 - Résultats