Chiffres clés de l’année 2019

  • 2.12 MW Puissance des projets d’énergies océaniques nouvellement déployés en Europe en 2019.
  • 12 MW Puissance installée totale des projets houlomoteurs et hydroliens en opération en Europe à la fin 2019.

Hydrolien

  • 1.52 MW Puissance des projets hydroliens déployés en Europe en 2019.
  • 27.7 MW Puissance cumulée en Europe depuis 2010, 10.4 MW toujours en opération en 2019.
  • 15 GWh Energie produite par des projets hydroliens en 2019, en progression de 50% par rapport à 2018.

Houlomoteur

  • 0.6 MW Puissance des projets houlomoteurs déployés en Europe en 2019, en progression de 25% par rapport à 2018.
  • 11.8 MW Puissance cumulée en Europe depuis 2010, 1.5 MW toujours en opération en 2019.

 

La puissance installée cumulée des projets hydroliens en Europe continue d’augmenter malgré un ralentissement en 2019

1,52 MW de puissance hydrolienne a été déployée en Europe en 2019, contre 3,7 MW en 2018. Cette baisse s’explique par le fait que de nombreux développeurs sont occupés à préparer de plus grands projets de fermes pilotes prévus pour 2020.

Une puissance cumulée de 27,7 MW de projets hydroliens ont été déployés en Europe depuis 2010. Sur ce total, 10,4 MW sont encore actuellement en service et 17,3 MW ont été démantelés, les projets ayant achevé avec succès leurs programmes d’essais.

Puissance installée annuelle et cumulée pour l’hydrolien en Europe, source: Ocean Energy Europe

Trois turbines à l’échelle commerciale ont été déployées en France et au Royaume-Uni en 2019 dans le cadre de projets de démonstration, incluant les turbines de forte puissance (> 500 kW) du développeur suédois Minesto et de la société française CMN HydroQuest. Le développeur français Guinard Energies a déployé une hydrolienne de puissance plus faible destinée à la fourniture d’énergie pour des communautés isolées.

Hydroliennes installées en Europe en 2019, source: Ocean Energy Europe

La production d’électricité issue des projets hydroliens a considérablement augmenté avec un total de 15 GWh pour l’année 2019, équivalent à la demande en électricité de 4000 ménages. Cette augmentation de 50% par rapport à 2018 est principalement due à l’augmentation des heures d’exploitation dans les fermes existantes, comme Meygen et le projet EnFAIT, plutôt qu’à de nouvelles turbines installées. Au-delà de la production d’électricité, la valeur ajoutée pour les développeurs européens se situe également dans le temps opérationnel accumulé en mer, permettant d’améliorer la fiabilité et réduire les coûts du secteur hydrolien.

Energie produite cumulée issue de projets hydroliens en Europe, source: Ocean Energy Europe

 

Une augmentation régulière de la puissance installée cumulée des projets houlomoteurs en Europe au cours des cinq dernières années

603 kW d’énergie houlomotrice ont été installés en Europe en 2019, soit une augmentation de plus de 25% par rapport à 2018.

La puissance installée cumulée d’énergie houlomotrice a augmenté régulièrement au cours des cinq dernières années, en raison des progrès technologiques et du financement soutenu de la RD&I. 11,8 MW d’énergie houlomotrice ont été installés en Europe depuis 2010. 1,5 MW sont actuellement en opération et 10,3 MW ont été démantelés suite à la fin des programmes d’essais.

Puissance installée annuelle et cumulée pour le houlomoteur en Europe, source: Ocean Energy Europe

Six convertisseurs d’énergie houlomotrice ont été installés en Europe en 2019, illustrant une grande variété de technologies, en fonction de l’application et du type de ressource exploitée. Tous étaient des unités individuelles et la plupart ont été connectés au réseau. Tandis que certains de ces appareils ciblent les marchés de fourniture d’électricité à l’échelle d’un réseau national, d’autres visent la fourniture d’électricité pour des applications spécialisées dans les secteurs pétroliers, l’aquaculture, la surveillance maritime et la défense.

Un progrès marquant pour la filière en 2019 est l’installation de dispositifs à l’échelle 1 de GEPS Techno, AW Energy et OPT.

Dispositifs houlomoteurs installés en Europe en 2019, source: Ocean Energy Europe

 

Une concurrence mondiale croissante

Globalement, l’Europe reste le leader mondial sur l’hydrolien, mais le manque de soutien financier au niveau national et l’augmentation de l’activité dans d’autres pays menacent cette position. L’impact des tarifs de rachat au Canada et en Chine (330-350 €/MWh pour l’hydrolien) renforce clairement l’importance d’un tel soutien pour accélérer le déploiement en mer des projest. Bien qu’aucune turbine n’ait été installée en Chine en 2019, un certain nombre de nouveaux déploiements sont prévus pour 2020.

Puissance installée annuelle et cumulée pour l’hydrolien, Europe et monde, source: Ocean Energy Europe

Pour la deuxième année consécutive, d’autres régions du monde ont dépassé l’Europe en termes de puissance installée annuelle houlomotrice. Au cours des dernières années, la Chine et les États-Unis ont accru leur soutien financier aux développeurs d’énergie houlomotrice qui fabriquent et testent des appareils dans leurs eaux nationales.

Puissance installée annuelle et cumulée pour le houlomoteur, Europe et monde, source: Ocean Energy Europe

 

L’installation d’hydroliennes et de convertisseurs de vagues va s’accélérer en 2020

Les perspectives sont très prometteuses pour 2020, avec plus de 9 MW de nouvelle puissance installée en hydrolien et houlomoteur dans le monde:

  • 5,2 MW de projets hydroliens sont prévus d’être installés dans le monde en 2020, dont 3,4 MW en Europe et 1,8 MW dans le reste du monde
  • 4,2 MW de projets houlomoteurs sont prévus d’être installés dans le monde en 2020, dont 3 MW en Europe et 1,2 MW dans le reste du monde

Bien que les tests de machines individuelles représentent toujours la majeure partie de la nouvelle puissance installée en 2020, certains projets pilotes ont atteint la clôture financière et pourraient démarrer dans un proche avenir.