L’innovation à tous les niveaux

Qu’il s’agisse du concept même de fondation flottante en forme d’anneau carré, du site d’essai en mer, du type de béton utilisé pour la construction ou encore du matériau qui équipera les lignes d’ancrage, l’innovation est au cœur de ce projet.

La plateforme d’essais en mer de Centrale Nantes SEM-REV sur laquelle sera installée l’éolienne est un outil de recherche de dimension internationale qui permet de mettre au point, en conditions réelles et à l’échelle 1, des pilotes ou prototypes de récupération de l’énergie en mer (vent, vagues). Les chercheurs et industriels disposent ainsi des moyens nécessaires aux essais de prototypes avant leur exploitation industrielle.

Voir le film complet sur la construction et l’installation de FLOATGEN

Étapes et caractéristiques clés du projet

FONDATION FLOTTANTE
Flotteur de 36 mètres de côté et de 9,5 mètres de haut (7,5 mètres de tirant d’eau).
Equipée du système Damping Pool® d’Ideol et construite en béton armé pré-contraint par Bouygues TP.

La fondation flottante a été construite sur trois barges de construction assemblées entre elles et installées quai des Charbonniers à Saint-Nazaire. En septembre, l’ensemble solidaire de trois barges sur lesquelles a été construite la fondation flottante, a été remorqué jusqu’à la forme Joubert, cale-sèche marquant l’entrée du port de Saint-Nazaire. C’est là qu’après immersion des barges, la coque en béton est entrée en flottaison de façon parfaitement contrôlée.

Crédit : Centrale Nantes

 


ÉOLIENNE
Modèle Vestas V80 de 2 MW – Diamètre de rotor : 80 mètres
Hauteur de mat incluant la pièce de transition : 60 mètres

L’éolienne Vestas 2 MW V80 qui équipe FLOATGEN a été déchargée sur le port de Saint-Nazaire en juin 2016. Elle a subi quelques modifications mineures avant d’être installée à quai sur la pièce de transition.

Crédit : Centrale Nantes/ABOVE ALL

 


SYSTÈME D’ANCRAGE
Ancrage semi-tendu
6 lignes en fibre synthétique (nylon)

Les éléments du système d’ancrage ont été assemblés en juin 2017 puis installés sur le site d’essais de Centrale Nantes, SEM-REV. Ce système très innovant, mis au point par la start-up Ideol en collaboration avec les chercheurs de Centrale Nantes, se compose en particulier de 6 lignes d’ancrage en fibre synthétique (nylon) – une première pour un ancrage permanent de cette dimension.

Crédit : Centrale Nantes

 

SITE D’INSTALLATION
Installation sur le premier site d’essais français connecté au réseau multi-technologies de Centrale Nantes, le SEM-REV.
33 mètres de fond – 12 miles nautiques du rivage (22 kilomètres)

Trois remorqueurs de haute mer ont été mobilisés pendant cette opération délicate. Partis dimanche 29 avril 2018 en fin d’après-midi, ils ont mis environ une journée pour acheminer l’éolienne sur son site d’essais SEM-REV. Trois à quatre jours supplémentaires ont été nécessaires pour les opérations d’amarrage et de connexion au câble export reliant l’éolienne au réseau électrique à terre. Floatgen est en cours de tests en conditions réelles de fonctionnement pour une période de 2 ans.

Crédit : Centrale Nantes/ABOVE ALL

 


CONNNEXION AU RESEAU

Le raccordement du câble d’export électrique puis une ultime série de tests réalisés ont permis à l’éolienne Floatgen d’entrer définitivement en production ce mardi 18 septembre. Pour Centrale Nantes, il s’agit du premier outil de production et de la première injection d’électricité dans son câble d’export sur son site d’essais dédié aux énergies marines renouvelables SEM-REV. SEM-REV, raccordé au réseau électrique national, permettra à l’éolienne d’alimenter en électricité l’équivalent de 5000 habitants, soit la taille de la ville du Croisic et ses environs.

Crédit : Centrale Nantes

Point de départ d’un déploiement en série

Le projet FLOATGEN, première éolienne en mer en France et premier démonstrateur de la technologie de fondation flottante Ideol, fournit déjà et va continuer de fournir un retour d’expérience unique aux partenaires du consortium, notamment en matière de méthodes de construction, d’installation et d’exploitation du système flottant, et servira de vitrine commerciale à l’export. Le gouvernement français a sélectionné le 13 juillet dernier un consortium porté par Quadran et réunissant la solution de fondation flottante Ideol et le savoir-faire de Bouygues Travaux Publics, pour la réalisation d’une 1ère ferme éolienne en Méditerranée (4 unités installées au large de Gruissan, l’un des meilleurs gisements en vent d’Europe : le projet EOLMED).

 

Partenaires

FLOATGEN est cofinancé par