Forte de l’expérience réussie de son démonstrateur Hywind Demo, mis à l’eau en 2009, la société norvégienne Statoil a lancé, en 2015, son projet de construction du premier parc d’éoliennes flottantes au monde, Hywind,  au nord-est de l’Écosse et à 25 km au large de Peterhead. Ce parc présente les caractéristiques suivantes :

  • Conditions climatiques : vents forts et réguliers
  • Profondeur de l’eau : 95 à 129 m (ce qui ne permettait pas d’implanter des éoliennes offshore posées)
  • Surface du parc éolien : 4 km2
  • Hauteur totale : 258 mètres, dont 80 mètres immergés
  • Poids de la structure en acier immergée sous les flotteurs : 2 000 tonnes
  • Ancrages : attache au fond marin par un système d’ancres à succion en trois points
  • Fondations :  type SPAR, 3500 tonnes chacune, 91 mètres de long et 14,8 m de diamètre
  • Stockage : batterie au lithium de 1MWh
  • Puissance cumulée : 30 MW (5 éoliennes de 6MW de puissance chacune)
  • Production attendue : 135 GWh par an, soit l’équivalent des besoins en électricité de 20 000 foyers britanniques

Pour ce projet, Statoil a obtenu l’autorisation du gouvernement écossais en novembre 2015. L’investissement pour ce projet est de 214 millions d’euros, ce qui représente une réduction des coûts d’environ 60 à 70% par MW, en comparaison du prototype de démonstration initial, Hywind Demo, réalisé en Norvège par Statoil  en 2009.

Siemens a fourni les 5 turbines de 6 MW chacune et type SWT-6.0-154. Nexans s’est occupé de la fourniture du câblage électrique statique et dynamique, pour un contrat d’environ 10,2 M€. Nexans a également délégué à Bardot Group la fourniture des modules de flottabilité pour les câbles électriques. Navantia-Windar a géré la fabrication des fondations flottantes. Enfin, Navacel a obtenu le contrat concernant la construction des 5 mâts qui supportent les turbines.

En mars 2016, Navantia a construit le premier bloc de la première fondation flottante. L’assemblage des cinq fondations a été finalisé en janvier 2017, dans son usine de production de Fene, en Espagne.

Les deux premières fondations sont arrivées en mai 2017 à la base d’assemblage du projet, à Stord, en Norvège.

 

Crédit: Olaf Nagelhus Woldcam/Statoil

En juin 2017, l’assemblage des cinq turbines a démarré dans la base de Stord. Elles ont ensuite été livrées en Écosse, après une série de tests dans le fjord au large de Leirvik.

Crédit: Arne Reidar Mortensen/Statoil

En août 2017, les 5 éoliennes flottantes ont été installées sur leur site définitif au large de Peterhead, en Écosse. Le Système d’ancrage a été installé par la société anglaise NorSea Group (UK) Ltd., en étroite relation avec les autorités du Port de Montrose.

En septembre 2017, l’ensemble des câbles du parc ont été installés. Statoil effectue actuellement les tests finaux des 5 éoliennes du parc Hywind, avant la mise en service prévue pour octobre 2017. Le parc devrait donc commencer à produire de l’électricité sur le réseau en octobre 2017.

Crédit : Jan Arne Wold _ Woldcam / Statoil

 

Vos commentaires sur cette synthèse :