Tidal Lagoon Power, une entreprise spécialiste dans le développement de projets marémoteurs, lance le premier projet de lagune marémotrice au monde, à Swansea Bays (Pays de Galles), dont la construction devrait démarrer en 2018 et s’étaler sur quatre ans.

Le projet, qui a également bénéficié du support des sociétés  LDA Design et Atkins, est estimé à 1,5 milliards d’euros,  présentera les caractéristiques suivantes :

  • 16 turbines hydroélectriques
  • Un mur brise-vagues d’environ 10 km en forme de U
  • Puissance de 320 MW
  • 400 GWh annuels
  • Facteur de charge de l’ordre de 15%

L’intérêt de ce projet est qu’il permet de fournir une énergie fiable et prévisible à long terme. En effet, la structure permettra de générer de l’électricité à la marée montante et descendante, soit quatre fois par jour. Ainsi, ce projet générera assez de courant pour fournir 155 000 logements gallois en électricité pour les 120 prochaines années. Il a d’ailleurs reçu deux prix au « 2017 Planning Award » pour les infrastructures et la durabilité, ainsi que le prix « Engineer Award » récompensant l’énergie, l’efficacité et la durabilité.

Comme précisé dans un rapport publié en avril 2017 par Seafish[1], la lagune pourra également être utilisée pour réaliser de l’aquaculture, comme l’élevage de moules ou encore d’algues.

Par ailleurs, des quais supplémentaires seront aménagés pour des activités touristiques, avec un centre nautique et une nouvelle plage. La structure permettra également de prévenir les risques d’inondation.

En juillet 2017, les investisseurs ont déjà engagés 225 millions d’euros (Source Financial Times) et sont dans l’attente du financement de l’état Britannique pour compléter leur investissement.

Ce projet est un projet « précurseur» qui permettra par la suite de lancer la construction de la première lagune maréomotrice à grande échelle au monde : Cardiff Tidal Lagoon.

 

Projet Cardiff Tidal Lagoon

 

Le projet Cardiff Tidal Lagoon est en cours de développement depuis trois ans et l’autorisation est prévue pour 2019. En septembre 2017, la compagnie Tidal Lagoon Power a conclu un accord avec le réseau électrique britannique National Grid pour la future connexion du projet Cardiff Tidal Lagoon au réseau électrique. Cette lagune marémotrice sera déployée dans l’estuaire du Severn, entre Cardiff et Newport, au Pays de Galles. Ses caractéristiques attendues sont les suivantes :

  • Digue brise-vagues de 20,5 km
  • Jusqu’à 108 turbines et deux centrales
  • 5,5 TWh par an
  • Coût unitaire par MWh visé de l’ordre de 66 €, soit moins que le nucléaire de nouvelle génération (de l’ordre de 100 € par MWh pour la centrale nucléaire INKLEY Point à Somerset) et du même ordre de grandeur que les projets éoliens offshore anglais actuels (de l’ordre de 65 € par MWh pour les parcs éoliens offshore Hornsea II et Morey Est au large de l’Angleterre pour une mise en service vers 2022-2023).

Les projets Swansea Bay Tidal Lagoon et Cardiff Tidal Lagoon, sont deux projets faisant partie d’un projet plus vaste du développement total de 6 projets par Tidal Lagoon Power au Royaume-Uni.

Vos commentaires sur cette synthèse :