Description du poste

Activités principales :

  • Réaliser une analyse bibliographique des pressions générées par les énergies marines renouvelables essentiellement sur les habitats et dans une moindre mesure sur les espèces d’intérêt communautaire et rédiger une synthèse scientifique et technique ;
  • Réaliser une synthèse des principales législations nationales et européennes en termes d’environnement encadrant les activités d’énergies marines renouvelables ;
  • Contribuer à des événements, des séminaires et des groupes de travail avec des scientifiques (IFREMER, Universités, FEM, etc.), des représentants des activités des énergies marines renouvelables (SER, SEE, etc.), des ONG (IUCN, WWF) et des institutions (Ministère en charge de l’écologie, services déconcentrés) ;
  • Produire le référentiel « EMR » pour une meilleure prise en compte de l’environnement marin dans le développement de ces activités (livrable de l’action C.5) ;
  • Contribuer aux réflexions de l’élaboration de la boîte à outils Natura 2000 (C. 3) et à la préparation des actions de dissémination auprès des acteurs (E.1) ;
  • Assurer le suivi administratif et financier de ses activités pour contribuer au rapportage du projet auprès de la Commission européenne;

Modalités de candidature

Recrutement sur projet de 8 mois par un contractuel – rémunération selon expérience professionnelle comprise entre 2 051 € et 2 994 € bruts mensuels -soit par un fonctionnaire en détachement sur contrat –

Les personnes intéressées devront adresser leurs candidatures (CV détaillé et lettre de motivation) par courriel sous la référence DSUED-CMMARHARTEMR-C à Voir email sur reseau-tee.net

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 11 Juillet 2020.