Description du poste

Au niveau d’une connexion de type stoppeur / chaumard de chaîne d’ancrage, comme il peut en exister sur un flotteur d’éolienne offshore, un maillon peut être forcé de tourner par rapport au maillon adjacent, de par les mouvements du flotteur. Dans ce cas, les moments de flexion combinés (dans le plan et hors plan) augmentent dans les premiers maillons suivants, à cause des frottements entre maillons induits par la tension de la chaîne. Ce phénomène génère des dommages en fatigue additionnels, qui peuvent aboutir à la ruine prématurée de la chaîne. Il s’agit donc de pouvoir anticiper ce type d’effet complexe. BVS M&O disposera pour ce stage d’un outil spécialisé dans cette vérification, alimenté par des résultats de simulation de la réponse du système d’ancrage obtenus à l’aide des logiciels Ariane ou Orcaflex.

Vous évoluerez au sein du Département Structure de BVS M&O, et en lien avec les services chargés du développement de l’outil. Votre mission sera de prendre en main, éprouver, valider ce nouvel outil et de mettre à jour la méthodologie reposant sur son utilisation. Enfin il s’agira de déterminer les paramètres et critères associés, notamment par le biais d’une étude de sensibilité. En guise de cas d’application, vous aurez finalement l’opportunité de tester cet outil et de dérouler la méthodologie sur un cas concret d’éolienne flottante.

Modalités de candidature

CANDIDATURE EN LIGNE