Description du poste

Méthode de travail : Collecte et analyse de discours d’acteurs impliqués dans le domaine des énergies dans l’estuaire de la Loire.

  1. Identification des acteurs concernés par des projets d’aménagement énergétique et déploiement d’une politique énergétique dans l’estuaire de la Loire (Bonin, 2012). Importance de la diversité des acteurs et attention aux possibles contradictions des représentations proposées (Bershin, 2020) ;
  2. Organisation d’une campagne d’entretiens : sélection d’acteurs à interroger, formulation d’hypothèses, constitution de grilles de questions, etc. ;
  3. Réalisation d’une quinzaine d’entretiens semi-directifs et retranscription de ces entretiens (dans la mesure du temps disponible) ;
  4. Analyse des discours oraux, croisée à des rapports officiels et autres produits textuels émanant des différents acteurs.
  5. Mise en regard avec les analyses quantitatives dites de « flux métaboliques » obtenus par G. Levillain et J.-B. Bahers (et al., 2020) au sein du groupe ESTUER. Prise en compte des contextes de politique environnementale (Comby, 2015).

Attendus du projet :

  1. Début de constitution d’un corpus d’archives orales et de témoignages des acteurs du domaine de l’énergie dans l’estuaire de la Loire
  2. Court bilan précisant un certain nombre de points relatifs à la poursuite du projet dans les mois et années à venir :
  • échelles des acteurs spatiale et temporelle de l’aménagement énergétique de l’estuaire de la Loire sur la période 1980-2050 (Pritchard, 2011) ;
  • typologie des différentes représentations des futurs énergétiques de l’estuaire en termes économiques, écologiques et sociaux et leurs possibles variations sur la période considérée ;
  • hypothèses de travail sur les rapports de force, de pouvoir et de domination entre les acteurs portant ces différentes représentations (Hajer, 1997).

Modalités de candidature

CANDIDATURE EN LIGNE