Description du poste

Pour répondre aux objectifs, le consortium composé de 4 structures, France Energies Marines, Météo France, Biotope et la Station Ornithologique Suisse, propose un projet pluridisciplinaire de R&D dont le cœur s’articule autour des deux axes chronologiques suivants :

  • Le développement et la validation d’un algorithme de détection de l’avifaune à partir des données haute résolution du réseau de radars météorologiques. Le produit sera une carte du passage des oiseaux en temps réel,
  • La construction d’un modèle prédictif de la probabilité de passage des oiseaux à terre et sur les façades maritimes.

Le.la post-doctorant.e développera des prévisions en quasi-temps réel de la migration des oiseaux et aura les missions suivantes :

  • L’analyse de données issues de radars météorologiques et ornithologiques (les échos d’oiseaux seront identifiés par les autres lots du projet),
  • L’identification des principaux paramètres environnementaux corrélés à l’intensité des flux d’oiseaux détectés par les radars dans un contexte de période migratoire des oiseaux,
  • La construction d’un modèle de probabilité de passage à terre et sur les façades maritimes de l’avifaune migratrice,
  • La valorisation de ces développements méthodologiques et des résultats écologiques par l’écriture d’une ou plusieurs publications scientifiques de rang A.

Le.la post-doc participera aux réunions des comités de pilotage du projet de même qu’à d’autres réunions/séminaires/colloques éventuels pour y présenter ses résultats

Modalités de candidature

CANDIDATURE EN LIGNE