Contexte

L’équipe EMO du laboratoire LHEEA s’intéresse depuis 2016 à un nouveau concept d’énergies marines renouvelables pour la récupération de l’énergie du vent en haute mer. Ce concept est le navire hydro-éolien de production d’hydrogène (Platzer et al., 2014). Il consiste en un navire propulsé par le vent sous lequel est fixé un hydro-générateur. L’électricité produite par l’hydro-générateur est convertie en hydrogène pour permettre un stockage à bord. Lorsque les réservoirs de stockage sont pleins, le navire fait route vers un terminal à terre où l’hydrogène est déchargé. Ensuite, il repart vers la haute mer pour un nouveau cycle de charge.

Le concept du navire hydro-éolien a été breveté dès 1982 (Salomon, 1982). Cependant, il n’a fait l’objet que de très peu d’études scientifiques et techniques (Pelz et al., 2016 ; Kim & Park, 2010 ; Tsujimoto et al., 2009 ; Ouchi & Henzie, 2017 ; Gilloteaux & Babarit, 2017). Tous ces travaux ont été réalisés sur la dernière dizaine d’années.  Ainsi, le thème du navire hydro-éolien est un sujet très innovant, dont le niveau de maturité technologique n’est aujourd’hui que TRL 2, soit  « Technology concept formulated ». La prochaine étape dans le développement du concept de navire hydro-éolien de production d’hydrogène est d’atteindre le TRL 3, soit « Experimental proof of concept ». C’est l’objectif global du projet WEREVER_DEMO dans lequel s’inscrit ce  projet WEREVER_DEMO_PLATFORM.

Ruptures scientifiques et innovation

La plateforme expérimentale développée dans le projet WEREVER_DEMO_PLATFORM constituera le premier moyen d’essai au monde pour tester des composants et systèmes pour la récupération de l’énergie du vent en haute mer.

Dates clés du projet

  • 30 avril 2018 - Lancement du projet
  • 30 avril 2021 - Fin du projet