GE continue de structurer la filière des énergies renouvelables en France

Les sites GE Renewable Energy de Nantes, Saint-Nazaire et de Cherbourg joueront un rôle moteur dans le développement, l’ingénierie et la production de cette turbine.

Ainsi, GE investira près de 60 millions de dollars au cours des cinq prochaines années dans la modernisation de son usine de Saint-Nazaire, où les nacelles de l’Haliade-X seront produites. Le site, qui emploie 400 personnes, a déjà assuré l’assemblage de turbines éoliennes pour le tout premier parc éolien aux États-Unis (Block Island), ou encore la production des nacelles pour le projet Xinghua Gulf en Chine. Saint-Nazaire travaille actuellement à la construction de 66 nacelles pour le parc éolien de Merkur en Allemagne.

De plus, près de 100 millions de dollars seront investis dans l’usine LM Wind Power de Cherbourg qui fabriquera les pales de grande longueur de l’Haliade-X 12MW, les plus longues jamais fabriquées, avec 107 mètres de long. Cette usine, qui ouvrira en 2018, permettra à terme la création de plus de 550 emplois directs et 2 000 emplois indirects. Ces recrutements ont d’ores-et-déjà débuté dans le bassin régional.

Des investissements supplémentaires, liés à l’ingénierie, au développement, à la fabrication du prototype et à la chaîne d’approvisionnement seront réalisés dans les 5 prochaines années en France.

GE Renewable Energy prévoit d’installer la première nacelle de démonstration au second trimestre 2019, et d’amorcer la livraison de la turbine d’ici 2021.

« Nous sommes extrêmement fiers d’assurer le développement de la plus grande éolienne au monde depuis la France. L’Haliade-X 12 MW permettra une diminution des coûts de l’éolien en mer, positionnant nos clients pour gagner dans un environnement de plus en plus compétitif. C’est une très bonne nouvelle pour la filière française des énergies renouvelables. Ce projet marque une nouvelle étape de l’investissement de long-terme de GE sur le territoire et son engagement dans les métiers de l’éolien en mer. Avec l’Haliade-X 12 MW, nous construisons l’industrie du futur et nous le faisons depuis la France, grâce à l’expertise et au savoir-faire de nos équipes et partenaires. », explique Jérôme Pécresse, Président Directeur Général de GE Renewable Energy.

A horizon 2019, grâce à ses nombreux partenariats, la branche éolienne en mer de GE Renewable Energy aura en outre contribué en tout à la création de plus de 3 000 emplois indirects. GE envisage ainsi de développer un vivier de compétences françaises d’excellence, avec un rayonnement international.

Le lancement de l’Haliade-X 12 MW est donc une nouvelle étape capitale dans la structuration de la filière des énergies renouvelables en France. GE partage les objectifs affichés par l’État français et, dans la lignée de la COP21, s’efforce de contribuer pleinement à la transition énergétique amorcée au niveau mondial.

GE innove afin de proposer les meilleurs produits possibles pour ses clients

Avec une projection de croissance de 17 à plus 100 GW dans les 12 prochaines années, le marché de l’éolien en mer est en pleine expansion. Il représentera à court-terme 20 % du marché de l’éolien mondial. Grâce au saut de technologie réalisé par l’Haliade-X 12 MW, GE Renewable Energy permettra à ses clients de continuer à baisser le coût de cette source d’énergie.

Culminant à 260 mètres de hauteur, la nouvelle turbine Haliade-X 12 MW sera composée d’un rotor de 220 mètres, de pales de 107 mètres de long et disposera d’une envergure de 17 000 m2. Elle sera 30 % plus grande que ses concurrentes et développera une capacité de production inédite. Ces caractéristiques, qui rendent l’Haliade-X moins sensible aux variations de vitesse du vent, devraient lui conférer un facteur de charge accru de 63%, soit 5 à 7 points au-dessus des turbines actuellement disponibles sur le marché.

Au total, une Haliade-X 12MW sera en capacité de produire 67GWh d’électricité par an soit assez d’énergie renouvelable pour fournir 16 000 foyers européens1.

1 fondée sur la base d’une ferme allemande d’éolienne en mer implantée en Mer du Nord

 

À propos de GE Renewable Energy :

GE Renewable Energy, nouvelle division leader du Groupe GE avec un chiffre d’affaires de 10 milliards de dollars, combine l’une des gammes de technologies de production d’énergie renouvelable les plus complètes et diversifiées et l’une des plus larges capacités « tout-en-un » de l’industrie.

Notre portefeuille de produits actuel comprend des solutions de production d’énergie éolienne à terre et en mer, d’énergie hydroélectrique ainsi que d’autres énergies renouvelables, depuis les composants individuels aux centrales clés en main, avec des services allant de la conception au développement, de la fourniture de turbines et composants à la construction de centrales électriques ainsi que de l’exploitation à la maintenance. GE Renewable Energy dispose aujourd’hui d’une capacité installée de plus de 400 GW à travers le monde.

GE Renewable Energy, dont le siège est implanté en France, compte plus de 22,000 employés dans 55 pays, dont plus de 1500 en France.

 

Vos commentaires sur cette synthèse :