Ruptures scientifiques et innovation

L’originalité de ce projet réside dans son orientation vers le couplage hygromécanique. Dans les travaux existants (état de l’art), il existe beaucoup de données sur la chute de propriétés après un vieillissement hydrique, pour autant il existe une interaction certaine entre l’absorption d’eau et les contraintes mécaniques de service qui peut provoquer des couplages hygromécaniques voire une accélération des endommagements et une rupture prématurée.

Qui plus est, dans les applications réelles, l’eau et les chargements agissent conjointement, et une prédiction fidèle de la réponse d’une structure marine composite doit tenir compte des couplages présents.

Impact technique et économique attendu

L’objectif de ce projet est de proposer des outils numériques prédictifs de la durée de vie de structures composites pour des applications EMR. Ces simulations  permettront à termes de réduire les opérations d’inspection et de maintenance des pièces en service.

Dates clés du projet

  • T0 -> T0+36 - Lot 1. Recherche bibliographique
  • T0 -> T0+18 - Lot 2. Identification des couplages fluage/diffusion et endommagement/diffusion
  • T0+6 -> T0+32 - Lot 3. Développement d’un outil numérique capable de prédire le couplage diffusion d’eau/propagation d’endommagement
  • T0+24 -> T0+36 - Lot 4. Validation

Résultats

Le projet CEAUCOMP tourne autour de 2 axes principaux : la diffusion d’eau et le comportement mécanique de matériaux composites. Dans un premier temps, les deux phénomènes ont été étudiés de manière découplée (caractérisations diffusives et mécaniques séparées) comme on peut l’observer sur la figure ci-dessous.

L’idée est de tirer le maximum d’information de ces essais, à différents temps de vieillissement puisque ces matériaux évoluent en environnement dit agressif (immersion ou air humide).

Un second volet de ce projet consiste à étudier la cohabitation de ces deux physiques (eau et chargement mécaniques) à travers des essais de fluage (chargement mécanique constant) pouvant être réalisés en air et en immersion, de quelques heures à plusieurs mois.

Publications et communications produites

Communications orales