Contexte

Début 2015, le consortium  rassemblant FMGC, INNOSEA et le laboratoire du GEM (Génie Civil et Mécanique de l’Université de Nantes), démarre le projet IBOCS afin de développer une solution optimisant l’installation et la stabilisation des câbles sous-marins grâce au développement de coquilles en fonte. Ce projet est sélectionné par le S2E2 dans le cadre du programme INNOV’PME.

En 2017, le projet IBOCS est lauréat du programme FORESEA (Funding Ocean Renewable Energy through Strategic European Action). Et, début août 2018, trois tronçons de câbles tests sont déployés à 30 m de profondeur sur le site d’essais en mer du SEM-REV de Centrale Nantes : deux tronçons de masses linéiques différentes, et un tronçon nu.

FMGC et le SEM-REV feront une étude comparée du déplacement de ces trois tronçons dans différentes conditions de courant afin d’évaluer l’efficacité des coquilles de fonte pour stabiliser, protéger et limiter la courbure des câbles électriques sous-marins .

Ruptures scientifiques et innovation

Les coquilles en fonte  IBOCS doivent permettre de stabiliser et de limiter la courbure des câbles électriques sous-marins y compris lors de conditions de houles importantes.

Le déploiement de la solution dans le site d’essai en mer du SEM-REV  doit permettre de tester le dispositif dans des conditions similaires à celles d’un champs d’éoliennes en mer, et notamment dans les conditions extrêmes de l’hiver. Un suivi de l’abrasion,  de la corrosion et de l’encrassement biologique des câbles sera également réalisé.

Dates clés du projet

  • 2014 - Lancement du projet IBOCS (première partie)
  • 2016 - Fin du projet IBOCS (première partie)
  • 2017 - Lancement du projet IBOCS / FORESEA (deuxième partie) : projet de tests sur le site du SEM-REV
  • 2018 - Déploiement sur le site du SEM-REV