Fonctionnalités et services

Le Simulateur SSEF vise un public large tels des opérateurs énergétiques, des chercheurs, des étudiants, des acteurs politiques, etc. En principe, grâce à une interface explicite, tout utilisateur peut lancer le modèle et tester des scénarios prédéfinis (RTE 2035 Ampère et Watt, ou Ademe 2050), et peut également construire ses propres scénarios en termes de capacités installées de production, de stockage, d’échanges et de demande. Le simulateur décrit les consignes d’utilisation, tandis qu’un document plus détaillé présente les hypothèses du modèle, les principes de formalisation, et l’analyse les résultats.

Conditions d’utilisation

L’outil peut être utilisé à des fins de tests et d’analyse, dans un but de communication et d’échange avec les universitaires. Pour tout exercice de publication, le contact de l’Université de Nantes est obligatoire afin de valider la pertinence des hypothèses adoptées par l’utilisateur et des résultats obtenus avec cet outil.

Exemples d'applications pour les EMR

Éolien en mer posé.

Le projet simule l’intégration de toutes les sources énergétiques mentionnées dans la loi sur la Transition Energétique relatives au mix électrique, et décortique particulièrement le potentiel énergétique de l’éolien en mer. Les inputs horaires d’énergie éolienne en mer sont documentés afin de décrire finement et de manière réaliste le productible des parcs en mer à installer en France jusqu’en 2035. Les trois régimes de vent – façade Manche-Mer du Nord, front atlantique et zone méditerranéenne – sont suivis afin d’en déterminer la capacité ferme obtenue au pas horaire et l’indice de variabilité (cf données website renewables.ninja).