Compétences spécifiques dans le domaine des EMR

Dans le domaine des EMR, biologistes, physiciens, économistes, géographes, juristes (au total 80 chercheurs) collaborent dans des projets de recherche et d’innovation, notamment au sein de la Fédération de Recherche CNRS « Institut Universitaire Mer et Littoral ». Les domaines d’expertises sont nombreux, de la recherche technologique pure aux sciences humaines et sociales :

  • durabilité des matériaux
  • instrumentation des structures
  • fiabilité des fondations d’éoliennes
  • bio-colonisation
  • stockage et transport de l’énergie
  • évaluation économique des EMR
  • planification des espaces marins
  • régime juridique du démantèlement
  • acceptabilité sociale et conflits d’usages

Moyens d'essais applicables aux EMR

Plateforme de test en environnement marin : La plateforme a la capacité de tester tous les matériaux (composites, béton, fer…) dans  des conditions simulées naturelles ou accélérées comme les fonds marins, les zones d’immersion, les zones de recouvrements et de marées ou les aires de pulvérisation. Tout cela peut être couplé avec des charges mécaniques telles que l’abrasion et le chargement statique ou cyclique.

Produits ou services pour les EMR

Les possibilités de collaborations avec l’Université de Nantes sont multiples notamment avec l’appui de sa filiale de valorisation Capacités (5 cellules de compétences : Erimat, IXEAD , Mer, ITIS , Iréalité) :

  • projets collaboratifs
  • transfert de technologies
  • prototypage et mesures technologiques
  • essais, tests et contrôles
  • mise à disposition d’équipements scientifiques
  • expertises : études, conseil stratégique, aide à la décision
  • recrutement d’experts à forte valeur ajoutée : doctorants en thèse CIFRE et doctorants experts.

Projets dans le domaine des EMR

  • SURFFEOL (SURveillance et Fiabilité des Fondations d’EOLiennes)
  • HYDROL44 (Conception, commande et diagnostic d’hydroliennes)
  • ECOSAM2 (Allégement des structures flottantes et immergées par usage des matériaux composites)
  • EMODI (offshore Energy grid MOnitornig and DIagnosis)
  • IBOCS (Iron Ballast for Ocean Cable Solutions)
  • Projet «Raccordement Réseau»
  • Projet UIT -MG (Underwater Imaging Techniques for Marine Growth)
  • Projet INDUSCOL (INstrumentation et DUrabilité des Structures multimatériaux COLlées de systèmes EMR)
  • Projet OMDYN (Dynamic cable for marine energy)
  • Projet ABIOP (Accounting for BIOfouling through established Protocols of quantification)
  • Projet MHM EMR (Suivi en Service des Systèmes d’ancrage pour les EMR (Mooring Health Monitoring))
  • Projet GENOME (Gestion des énergies nouvelles et optimisation électrique pour l’Île d’Yeu) : Prix de la recherche SEANERGY 2017 !

Formations dans le domaine des EMR

Formation Initiale :

L’Université de Nantes, ce sont 11 UFR (Unités de Formation et de Recherche), 7 instituts, et 1 école d’ingénieurs (Polytech Nantes). Dans le domaine des EMR, l’offre de formation initiale ne cesse de se développer, avec aujourd’hui 13 masters, pour la plupart ouverts à l’alternance et pour certains labellisés par le Pôle Mer Bretagne Atlantique (PMBA):

  • Bioprocédés et biotechnologies marines
  • Énergies nouvelles et renouvelables
  • Travaux Publics et Maritimes, Maintenance
  • Mécanique numérique
  • Cartographie des espaces à risques
  • Écosystèmes et bioproduction
  • Géographie et aménagement des espaces maritimes
  • Droit et sécurité des activités maritimes et océaniques
  • Évaluation économique du développement durable
  • Finance et logistique maritime internationales
  • Relations internationales et histoire du monde atlantique
  • Terre, Planètes et Environnement

Licence professionnelle mention : Maintenance et Technologie : Organisation de la Maintenance Parcours Chef d’Opération & Maintenance en éolien Offshore

Formation continue : L’Université de Nantes a développé avec Centrale Nantes, le Certificat « Référent EMR » WEAMEC.