Compétences spécifiques dans le domaine des EMR

Ses laboratoires, dont le LHEEA, l’ICI, le GeM et le LS2N, labellisés CNRS, s’appuient sur des approches complémentaires : du numérique (logiciels de modélisation, calcul massivement parallèle…) à l’expérimentation sur modèle réduit (bassins océaniques) puis à l’échelle 1 (Site SEM-REV en mer) sur des thématiques variées : éolien offshore, hydrolien, énergie des vagues, contrôle/commande, smart grids, durabilité des matériaux…

Moyens d'essais applicables aux EMR

  • Bassins océaniques : Les expérimentations menées dans les bassins océaniques permettent de tester de nombreux équipements dans leur milieu d’utilisation, rivière ou mer. Les structures étudiées vont du navire de pêche, au navire de transport, en passant par des équipements liés aux énergies marines renouvelables telles que des éoliennes posées, flottantes, des hydroliennes ou des systèmes houlomoteurs. La halle d’essais est composée de plusieurs bassins dont : un bassin de traction (148m x 5m, muni d’un chariot de traction atteignant une vitesse maximale de 8 m/s.) et un bassin de houle et de génie océanique (50m x 30m, équipé d’un batteur de houle segmenté composé de 48 volets indépendants permettant de générer des houles directionnelles.)
  • SEM-REV, site d’essais en mer : Le SEM-REV de Centrale Nantes est le 1er site européen d’essais en mer multi-technologies connecté au réseau. Il dispose de tous les équipements en mer et à terre permettant la mise au point, la validation et l’optimisation de systèmes de récupération de l’énergie issues principalement de la houle et du vent offshore.
  • Supercalculateur : Le calcul numérique intensif est un outil indispensable pour la recherche comme pour l’industrie. Il permet de réduire le coût des essais, facilite l’optimisation et favorise l’exploration de nouvelles solutions. Centrale Nantes est le seul établissement d’enseignement supérieur en France à avoir un supercalculateur aussi puissant et ouvert à différents publics.
  • Halle composite : Les différents équipements expérimentaux, installés à Centrale Nantes, permettent de mettre en œuvre des composites organiques et de caractériser les matériaux sur le plan physique.

Produits ou services pour les EMR

Le LHEEA (Laboratoire en Hydrodynamique, Energétique et Environnement Atmosphérique) mène notamment des recherches en hydrodynamique sur le développement des énergies marines renouvelables (EMR) : éolien offshore, éolien flottant, hydrolien, énergie des vagues…

L’ICI (Institut de Calcul Intensif) gère le supercalculateur BULLx scalaire parallèle, 3ème supercalculateur le plus puissant au niveau régional dans la classe Tier-2*.

Les recherches du LS2N (Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes) sont relatives à l’étude des mécanismes de communication et de contrôle dans les machines, les systèmes organisationnels et les êtres vivants.

Projets dans le domaine des EMR

  • Projets européens : Marina Platform, MARINET 1 et 2, FLOATGEN, FORESEA
  • Projets nationaux : FONDEOLE (Région Pays de la Loire), EMODI (ANR), VALEF (France Energies Marines), HYSMAR (IRT Jules Verne)
  • Joint laboratory of marine technology (Centrale Nantes/Université de Nantes/DCNS), Chaire RTE sur les smarts grids (Centrale Nantes/RTE), Chaire Navires du futur (Bureau Veritas/Centrale Nantes)

Formations dans le domaine des EMR

Dans le cadre du cursus de formation d’ingénieur généraliste de Centrale Nantes, plusieurs options de deuxième et troisième année permettent aux élèves ingénieurs de se former sur des thématiques liées aux EMR :

  • Option Océan : Dans cette option, les étudiants reçoivent des enseignements en hydrodynamique et en génie océanique afin de répondre aux problèmes sociétaux dans des domaines liés principalement à l’énergie (production de pétrole et gaz offshore, Energies Marines Renouvelables (EMR)) et au transport maritime.
  • Option Production et Gestion d’Energie : L’objectif de cette option est de former des ingénieurs généralistes de haut niveau ayant une double compétence et capables de traiter des problèmes transversaux et pluridisciplinaires en lien avec l’énergie.
  • Option Calcul intensif en sciences de l’ingénieur : Cette option vise à faire découvrir aux élèves l’étendue actuelle de l’apport du numérique dans les sciences de l’ingénieur et d’en maîtriser les outils et les enjeux.

Centrale Nantes dispense également 3 masters en lien avec les Energies Marines Renouvelables :

  • Master Sciences Mécanique Appliquée, parcours « Hydrodynamique et génie océanique »
  • Master EMSHIP Advanced Design (Erasmus Mundus)
  • Master AMASONE, Atlantic MAster on Ship Operation and Naval Engineering